Histoire

De la Manufacture au Groupe, histoire d’une métamorphose.

1946


  • Albert Dubois crée Brasport, une manufacture de bracelets de montres et de maroquinerie à La Chaux-de-Fonds. Le lieu est imprégné de la culture horlogère, reconnu comme pôle d’excellence et porte haut les valeurs du Swiss Made.

    Des conditions extraordinaires qu’Albert Dubois exploite avec succès !

    La petite entreprise régionale compte une quinzaine de professionnels. Et collabore avec les plus grands noms.

1950-60


  • La réputation d’excellence de La Chaux-de-Fonds dépasse les frontières. Un rayonnement qui se reflète aussi à l’interne, Brasport double son équipe et compte une trentaine de collaborateurs.

1970


  • Francis et Pierre André, les frères de la 2e génération, reprennent les rênes de Brasport, le premier à l’administration et le second à la production et à la technique.

    Les demandes de production en masse se multiplient : Brasport délocalise sa production et pose un important jalon de son histoire.

1986


  • Ouverture d’un site de production à l’Ile Maurice. L’élan durera 10 ans.



1989


  • Ouverture d’un site de production en Chine qui, à terme, regroupera en un seul site toute la production et emploiera 350 collaborateurs. La Manufacture voit sortir de ses établis des millions de bracelets, qu’ils soient réalisés pour une distribution de masse ou qu’ils représentent quelque centaine ou millier d’ouvrages de très belle facture.

2000


  • Le Groupe est repris par Alain, la 3e génération des Dubois. Il fait connaître à Brasport sa troisième et plus importante mue en recentrant les activités de la marque sur le haut de gamme.

    Alligator, autruche, python et autres matières exotiques nobles font leur entrée chez Brasport ! Alain Dubois adopte ainsi un positionnement atypique : être présent dans tous les segments.

2004


  • Ouverture du bureau SAV et commercial de Hong Kong.

2005


  • Ouverture d’un site de production au Portugal.

2010


  • Brasport décide de faire une intégration verticale et rachète un atelier mécanique qui, deux ans plus tard, déménagera et s’installera dans les bâtiments de la Maison-mère.

    Brasport étoffe de manière très pertinente son portfolio des compétences et d’expertises : modélisation, usinage de prototypes, réalisation d’outillages, création de matrices ou de moules, de boîtes et d’inserts pour les montres.


2011


  • Ouverture du site du production en Thaïlande.

  • Brasport se diversifie encore et crée Noleti. La marque de maroquinerie haut de gamme est 100% La Chaux-de-Fonds Made, carrément in-house !

    Découvrir Noleti

2013


  • Ouverture des bureaux SAV et commerciaux de New York et Shanghai.

  • Le bâtiment Brasport « s’habille » et la Maison inaugure son extension. Une toile recouvre les murs de la Manufacture, et un savant jeu d’apposition de logos et de tonalités de brun fait alors se profiler un dos d’Alligator.

2014


  • Ouverture du bureau SAV de Tokyo.

  • Brasport se métamorphose et revoit entièrement l’identité du Groupe.